Ces dernières semaines, notre équipe s’est consacrée aux secteurs d’IGP présentant le plus grand potentiel d’économie d’énergie ou d’électricité. Nous créons actuellement une affiche afin de sensibiliser les collaborateurs à ce sujet. Nous préparons également une présentation PowerPoint. Quelques-unes de nos questions sont encore en suspens et nous attendons maintenant les réponses d’un collaborateur par e-mail. Nous sommes heureux de voir notre projet prendre forme. Le travail en équipe se passe très bien et nous y trouvons beaucoup de plaisir. Nous sommes convaincus que nos machines pourront, à l’avenir, faire des pauses café afin de réduire la consommation d’énergie.

Nous avons particulièrement apprécié l’ambiance. Le groupe était très ouvert d’esprit et nous nous sommes sentis à l’aise. Grâce à de très bons exemples, nous avons pu mieux comprendre les causes et les conséquences, ainsi que les faits. De plus, nous avons reçu un excellent soutien de myclimate et une réponse à chacune de nos questions.

L’équipe 2 a choisi de se pencher sur les mesures d’économie d’énergie possibles chez IGP. Elle pense qu’il existe un important potentiel d’économies sur les machines, installations et appareils qui fonctionnent en permanence, même lorsque ces équipements ne sont pas utilisés. En éteignant les appareils pendant les heures d’inactivité ou les périodes de non-utilisation, il devrait être possible d’économiser de grandes quantités d’énergie, aussi bien au laboratoire que dans le secteur de la production. Au vu de l’augmentation des prix de l’électricité qui se profile, l’équipe estime qu’il s’agit également d’un projet intéressant d’un point de vue économique pour IGP.